La présentation des données et le CNOM

J’adore le bulletin de l’ordre national des médecins. J’attends avec impatience son arrivée tous les deux mois. Ce mois ci je ne suis pas déçu. Je vous conseille la page 29. Manifestement le conseil de l’ordre a recruté un statisticien de Fox news. Cette chaine de télévision américaine connue pour ses points de vue progressistes a inventé le camembert à 193%.

Magnifique non?

Le CNOM nous fournit aussi un bel exemple de mauvaises représentations graphiques des données.

La courbe du nombre de médecins dans le Limousin n’a aucun sens. Manifestement, le but est  de nous faire croire que nous observons un engouement pour cette très jolie région. Comparée au graphe du dessus, la pente sur le graphe du limousin est plus importante alors que les chiffres traduisent une stagnation.

Une technique bien connue, la torture de l’axe des Y, pour donner une impression visuelle de croissance importante alors qu’il ne se passe rien… Oser mettre une pente ascendante alors que le nombre de médecins est identique entre les années 2008 et 2009 tient de la manipulation.

Si on regarde vite, sans lire les chiffres, on garde une impression que tout va bien dans le Limousin. Les médecins ont envie de s’y installer. Une augmentation de 7 individus sur 10 ans ne traduit pas une arrivée massive.

Ce n’est pas bien grave, me direz vous. Oui probablement. En fait non, c’est grave car on passe de l’information à la manipulation. Ce genre de graphiques fait perdre toute crédibilité à un travail qui est certainement très bien fait par ailleurs. Le bidouillage des représentations graphiques des statistiques ne fait qu’attirer la suspicion sur la démarche et le message…

Mon conseil du jour: devant tout graphique regardez bien l’échelle et l’unité des axes.

Ce contenu a été publié dans Médecine humeur, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à La présentation des données et le CNOM

  1. J’adore, le statisticien de la Fox recruté par le conseil de l’ordre.

  2. chantal dit :

    Le Limousin connait tout sauf un accroissement d’installation de médecins. Le temps où j’y habitais, il y avait 14 MG ruraux (sur une commune moyenne avec pleins de petites commune et bourgs, lieu-dit autours, donc visites à domiciles parsemés) et au bout de 10 ans, plus que 8 ou 10 médecins (départ à la retraite) et 0 de successeurs, avec le même nombre de malade (souvent âgé, pas moyen de se déplacer – sans voiture en Creuse on est un peu « foutu »). Beaucoup s’abonnent à un quotidien pour voir au moins le facteur passé – mais là aussi les statistiques de rentabilité de la poste disent combien de temps la distribution par boite à lettre doit durer et donc la duré de la tournée! Triste monde où les chiffres sont plus important que l’humain.

    D’ophtalmologues n’en parlons même pas. Le choix entre Guéret et Limoges – le système D est très fortement développer là-bas. Car, pour une personne qui suit un traitement au laser, même ayant un véhicule, ne peut pas conduire ensuite (dilatation de la pupille) et le transport n’est pas pris en charge.

    Donc, les statistiques peuvent tout dire et l’inverse mais rarement la vérité. Cela est aussi vrai dans d’autres domaines (par exemple l’emploi).

    Bonne journée

    PS a force, on ne sait plus trop qui ou quoi croire?! Cela devient la « Maladie Mulder d’X-Files »! (je rigole)

  3. doudou dit :

    c’est d’autant plus comique que le rapport sur la démographie parfait dit le contraire,j’y verrais volontiers une manoeuvre dilatoire dans l’attente des propositions sur les « déserts médicaux »

Laisser un commentaire