Réponse au jeu du samedi matin

Les antécédents vasculaires de la patiente; le tableau clinique, surcharge hydrosodée majeure (plus 20 kgs) et dégradation de la fonction rénale sans protéinurie, faisaient suspecter un sténose bilatérale des artères rénales.

Un angioscanner des artères rénales a été fait (injection d’iode malgré les 500 µmol/l de créatinine après arrêt des diurétiques). Le GIF permet de voir que les artères rénales et l’aorte sont opacifiées mais qu’il manque clairement un  morceau d’artère rénale (en fait il y a un filet) juste après les ostia. Les sténoses sont estimées à 98 et 99 %. Les artères sont très calcifiées bien sur, assez classique chez une patiente avec une insuffisance rénale chronique (créatininémie de base 250 µmol/l). Il y a probablement du caillot dans l’aorte en regard des artères rénales (comparé la rectitude de l’aorte, qq cm au dessus des rénales et la perte de cette régularité en descendant), qui ne doit pas arranger les choses.

En pratique, il s’agit d’une insuffisance rénale d’origine vasculaire. La diminution de la vascularisation rénale entraine une stimulation du SRAA responsable de la rétention hydrosodée. Classiquement, il y a plutôt des œdèmes aigus du poumon qu’un tableau droit comme chez cette patiente.

Malheureusement, son chirurgien vasculaire pense, à juste raison, qu’elle est inaccessible à un traitement aussi bien chirurgical qu’endo-vasculaire. Nous allons mettre en place une voie d’abord pour commencer la dialyse quand ce sera nécessaire, c’est à dire probablement bientôt.

C’est énervant d’avoir un diagnostic sans possibilité thérapeutique derrière.

Fumer quand on est diabétique, c’est une très, très mauvaise idée…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Réponse au jeu du samedi matin

  1. Giulia dit :

    Et en plus, fumer, ça coute un bras. Un an de clopes = 185€/mois, soit 2153€/an.

    Largement de quoi payer sa facture EDF ou un voyage à Hawai !!

    • nfkb dit :

      carrément !

      mais il est extrêmement difficile de parler du tabagisme dans la sphère publique, ou même sur un petit blog sans rentrer dans des débats incroyables sur la Liberté individuelle… cf les commentaires suite à un de mes billets : http://www.nfkb0.com/2012/06/01/le-tabac-le-piege/

      • PUautomne dit :

        Le tabac est mauvais pour la santé. L’individu est libre de se nuire tant qu’il ne nuit pas aux autres. Si nous étions dans une société libérale totale, je ne verrais aucun problème à ce que chacun est sa pratique déviante si il en assume les effets secondaires. Le fumeur coronarien avec ses deux cancers, qui assume sans pleurnicher ne me dérange pas beaucoup.
        L’artéritique fumeur qui essaye de faire pleurer sur son sort, je dois reconnaitre que j’ai plus de mal. Ceci ne m’empêche pas de les soigner. J’aimerai juste que les personnes victime du tabac assument les effets secondaires de leur addiction sans se plaindre ou avec un « je ne savais pas » qui m’horripile.
        Ensuite le discours sur la liberté individuelle tiendrait la route si nous n’étions pas dans un système de prise en charge mutualisé des risques. Dans un système où le soin qui coute cher est prise en charge par la collectivité, il est normal que la collectivité s’inquiète et se préoccupe du contrôle des facteurs de risque.
        Je connais peu de militant de la liberté individuelle du fumeur qui est pour la liberté individuelle de payer entièrement ses soins pour son cancer ou sa coronaropathie. En ce sens je pense que la pertinence du discours sur la liberté individuelle est quand même très limité.
        De toute façon nous sommes dans une société où on veut tout la liberté totale face à la société mais aussi une protection de celle ci quand ça va pas. Il faut choisir, on ne peut pas tout avoir. Si on veut une liberté totale sans rendre de compte à la société et bien on assume, sinon on accepte la vie en société avec ses contraintes.
        Le français aime bien se donner le frisson du rebelle, en général en refusant tout risque allant avec. Pour ça les américains me sont beaucoup, beaucoup plus sympathique.

        • JeeP dit :

          Je comprends vos arguments sur la liberté et ses conséquences. Je ne suis pas tout à fait d’accord; mais j’ai exposé mon opinion sur le blog de nfkb, je ne vais pas radoter ici. Je vais juste compléter avec une idée: et si on laissait la part complémentaire à leur charge? Ainsi, la société, qui les a obligés à s’affilier à une assurance santé, respecte ses engagements, mais ne leur fait pas la faveur d’une assistance complète.
          Je ne sais pas si le message serait efficace; il ne le serait certainement pas moins que les poumons pourris en photo sur les paquets.

          Par ailleurs, le TDM majore un peu les sténoses. Je serais curieux de savoir si les données hémodynamiques concordent avec les 98-99%.

Laisser un commentaire