Une illusion et une difficulté clinique

Vous avez peut être du évaluer la taille d’un patient couché dans un lit. Ce n’est pas un exercice trivial. Rares sont ceux qui peuvent donner la bonne taille. Je n’avais plus pensé à ça depuis fort longtemps. J’ai joué avec une de mes filles avec des pièces en bois. Et étrange association d’idées j’ai repensé à cette question fréquente en réanimation ou en soins intensifs.

Quel est le rectangle le plus petit?

SAMSUNG

Et maintenant?

SAMSUNG

Bien évidement ils ont la même taille.

SAMSUNG

C’est amusant comme de simples bout de bois permettent de mettre en évidence ce biais de l’évaluation clinique.

Le patient couché parait toujours plus petit qu’il n’est en réalité. Nos sens sont ainsi fait. Je me demande jusqu’à quel point ceci affecte la relation entre le médecin et le malade.  Est ce que voir l’individu plus petit, à un impact dans la relation? Que se passe t il, quand il se lève et retrouve sa vraie taille, dans l’inconscient du soignant?

Comme quoi une simple illusion d’optique peut soulever des questions d’éthique, il faudrait que je joue plus souvent avec mes filles.

Si vous aimez les illusions d’optique je vous conseille ce site.

Ce contenu a été publié dans Medecine, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Une illusion et une difficulté clinique

  1. Cela joue forcément. Et certains par ailleurs revêtus de leurs blouses blanches, savent aussi parfaitement en abuser. Restons simples, abordables tout en étant compétents.

Laisser un commentaire