Greetings from Istanbul

Pour la fin de cette année, nous avons décidé d’aller à Istanbul. Je ne reviendrai pas sur les péripéties de notre départ en deux temps.

Cette ville est particulière, complexe, multiple et unique. Elle mérite d’être découverte, juste pour comprendre que la Turquie est un pays européen, très européen, mais aussi oriental. Son entrée dans la communauté européenne est une chance pour nous.

On aime ou on déteste et parfois les deux dans la même journée voir demie-journée ou heure. Cette ville vibre et déborde d’énergie. J’aime ce lieu-frontière.

istanbul modern

Je vous propose une petite promenade totalement subjective et non exhaustive. Pour me guider, j’ai trouvé une nouvelle amie.

nouvelle amieElle va nous accompagner dans les rues d’Istanbul, où il y a des campeurs avec un gout certain pour les jolies vues.

mosquéée et tenteMais aussi des pandas.

pandaIls sont parfois en colère contre le pouvoir actuel. Ils s’attaquent à son symbole, l’argent.

distributeurDans les rues d’Istanbul, il y a des palais.

palaisIl y a aussi une tour qui veille.

galataSur les mouettes d’Istanbul.

cabine mouetteCar dans les rues d’Istanbul, il y a de terribles prédateurs.

chatQui paressent à l’ombre des minarets.

minarets mosquée bleueDans les rues d’Istanbul, il y a un sous-marin.

sousmarinIl surveille les pêcheurs, qui sait s’ils ne sont pas des espions.

pecheur corne d'orHeureusement la police protège Istanbul contre toutes ces menaces.

policeDans les rues d’Istanbul, on croise des marchands qui font provisions de denrées, ici.

boulangerieLes rues d’Istanbul peuvent être calme et paisibles.

rue sogukescemeEt brutalement, vous entrainer vers une foule invraisemblable de touristes.

queue trésorA Istanbul, le désherbage est chemical-free.

desherbage à la turqueDans les rues d’Istanbul, il y a une mosquée au pied d’un cimetière qui occupe une colline. Au sommet un café porte le nom d’un écrivain français.

mosquée du dimancheLoin de cette foi, un autre dieu moins spirituel est célébré en recouvrant la rue de lumière.

rue lumineuseTout était déjà peut être dit, il y a quelques siècles en arrière, dans cette rare trace survivante de church-art byzantin.

christLes rues d’Istanbul ne sont jamais aussi belles que poudrées de lumière vespérale, malheureusement, c’est parfois de gaz lacrymogène.

galata viewLe soleil illumine de ces derniers feux ce trait d’union entre deux continents qu’est Istanbul.

istanbul couchezAlors je vous laisse et vous souhaite avec cet écrivain des rues, au regard acerbe et cynique sur notre société.

voeux d'istanbulSurtout, surtout, n’ayez pas peur, ne cédez pas au pessimisme. Nous vivons une époque formidable, riche, passionnante d’une aventure intellectuelle excitante qu’est la science contemporaine.

Nous avons la chance de lire, voir, écouter ce que l’homme a  produit de plus beau pendant 5000 ans. Osez sans peur, créez, donner vous à vos passions, vos envies et partagez.

Cette note est pour ma femme et mes filles qui donnent au monde une saveur incomparable et m’ouvrent à chaque fois les yeux sur sa beauté. Elles sont ma source première d’inspiration et d’envie.

Ce contenu a été publié dans voyage, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Greetings from Istanbul

  1. Lnk75 dit :

    Merci pour cette belle promenade subjective, merci pour votre regard. Ça donne envie d’y aller!
    Et bonne année!

Laisser un commentaire