Semaine 21

Médecine

J’avais gardé la ToC de ce Science Translational Medicine. Je relis le papier et je le trouve toujours aussi bon. La pierre angulaire du traitement de l’hypertension artérielle reste la déplétion sodée, soit par le régime, soit par l’utilisation de diurétiques, soit par les deux. Nous connaissons les limites de ces approches en particulier du régime. Ce papier décrit l’utilisation d’une inhibiteur de NHE3 (un contre transporteur H+/Na+) le Tenapanor. Cette molécule n’est pas absorbée et inhibe l’absorption digestive du sodium. Elle marche chez le rat et l’homme comme le montre la diminution de la natriurèse. Dans un modèle de surcharge hydrosodée chez le rat, le traitement est efficace sur tout les critères, en particulier la pression artérielle. Il ne semble pas y avoir d’effets secondaires majeures en particulier pas d’acidose.  Un essai avec cette molécule sur la prise de poids interdialytique est achevé, nous attendons les résultats. Un autre essai dans la néphropathie diabétique est en cours. Apparemment chez le dialysé la molécule doit aussi faire diminuer le phosphore car un autre essai est en cours avec cet objectif. Si l’AZ1722 diminue l’absorption du sel et du phosphore chez le dialysé sans effet secondaire majeur, cette molécule va se vendre comme des petits pains… Cette approche thérapeutique est très intéressante et directement héritée de la physiologie intégrative. Quand je suis finaliste et provocant, j’explique que le rein est l’organe de la liberté alimentaire. Il ne sert qu’à manger et boire ce que l’on veut quand on veut comme on veut. Une approche thérapeutique dans les maladies rénales est le régime, comme nous le rappelle cette très belle note.

Très bel et important article dans Plos med, quand la recherche d’une médecine personnalisée conduit à insister sur l’importance des mesures universelles de prévention de l’obésité pour limiter le risque de diabète de type 2. La génétique ne remplacera pas une bonne politique de santé publique appliquée à l’ensemble de la population dans ce domaine. Il faut continuer à essayer de comprendre les mécanismes de l’obésité, mais limiter la publicité pour la boustifaille et faire de l’éducation alimentaire dès le plus jeune age sont probablement des moyens plus pertinents, à l’heure actuelle.

Les lésions rénales observées chez les toxicomanes, une belle série autopsique, avec une surprise les calcifications rénales.

Une nouvelle cause de diabète, mutation dans le gène codant pour la lipase hormono-sensible.

Et une courbe en J liant activité physique et risque de mortalité chez le coronarien.

Synthèse sur la fin de vie par le conseil de l’Europe.

La NAC dans la fibrose pulmonaire est inutile.

Les statines et le poumon, nous ne sommes pas au début d’une histoire d’amour. Ça ne prévient pas les exacerbations de BPCO et ça n’a pas d’effet bénéfique dans le sepsis associé à une détresse respiratoire. Dans la dernière étude, la rosuvastatine pourrait même accélérer la survenue de l’insuffisance rénale aiguë. En pratique, devant un sepsis sévère on arrête les statines sans angoisse…

Si les statines n’apportent rien dans le sepsis, peut être que les fibrates vont marcher en activant CXCR2. On va attendre l’essai randomisé en double aveugle avant de mettre du lipanthyl à toutes les pyélonéphrites…

Biopsie rénale chez des patientes lupiques, la présence d’un anticoagulant lupique augmente le risque hémorragique. A garder en tête.

Et une nouvelle rassurante pour les patients présentant une polykystose rénale autosomique dominante, il ne semble pas y avoir d’augmentation du risque de cancers chez eux après transplantation rénale. Il y aurait même une diminution de ce risque. Cet article est un très bel exemple de l’importance de l’ajustement pour ne pas dire n’importe quoi.

Science

C’est la nouvelle de la semaine, on sait enfin comment marche la metformine, il aura fallu 50 ans. Elle inhibe la glycerophosphate dehydrogenase mitochondriale. On va peut être comprendre pourquoi elle est aussi responsable d’acidose lactique (inhibition de la conversion des lactates en glucose) …

Un bel édito qui peut servir d’introduction et de base de départ à ceux qui veulent s’intéresser à la transition endothélio-mésenchymateuse. Sci TraEndMTnsl Med-2014-James-227fs12

Le futur des bandelettes diagnostiques passent peut être par ce procédé.

Le rivaroxaban a peut être un potentiel anti-angiogénique, intéressant  dans le cancer. Mais ça fait un peu peur un anticoagulant qui limite l’angiogénèse chez des patients qui n’ont pas des vaisseaux au mieux de leur forme. Heureusement ce ne sont que des œufs qui sont traités, mais il serait, déjà, en vente dans toutes les bonnes pharmacies…

Une pince acoustique pour déplacer les microparticules et les cellules sous un microscope, pas mal.

Les anomalies vasculaires de la sclérodermie pourraient être dues à un défaut du potentiel angiogénique des progéniteurs endothéliaux.

Une nomination intéressante au cabinet de notre secrétaire d’état à l’enseignement supérieur, une nouvelle conseillère recherche: Anne Peyroche. Elle a un profil rassurant (fondamentaliste, des articles de qualités en nombre raisonnable), qui fait dire qu’elle connait les contraintes de la recherche et l’importance de la recherche de fonds. Elle pourrait faire l’équilibre avec sa chef qui ne parle que d’innovation. Elle a aussi un coté inquiétant (normalienne, toute sa carrière au CEA), milieu hautement protégé loin des réalités de l’université française. Nous suivrons avec intérêt les inflexions éventuelles de la politique du secrétariat d’état avec cette arrivée.

Divers

La pensée du jour:

« La vie est trop triste pour ne pas être drôle »
Israël Horovitz

Il faut écouter la dernière série de pièces de ce molière du XXIé siècle sur France culture sur le 11 septembre.

Dis comment on fait les ouragans?

Jupiter et son œil rouge

Manipulation, est ce que tu aimes les œufs et le jambon vert?

L’XCKD du jour est capital pour l’avenir des montres intelligentes. Vous savez ces trucs gros, pas très beaux et franchement inutiles que de nombreux fabricants d’électronique essayent de nous greffer au poignet. Spéciale dédicace à XDLP et sa chronique de lundi.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Semaine 21

  1. dsl dit :

    Comment traduisez vous la citation d’Osler ? Une virgule après « masses » en change le sens.
    Pour le reste, je n’aime pas trop la connotation derrière l’idée d’éduquer les masses, ça ressemble bien à remplacer une manipulation par une autre sous couvert de bonnes intentions.

Répondre à dsl Annuler la réponse.