Semaine 28

Médecine

Comme une bonne chanson est plus explicite qu’un long discours, Choosing wisely. J’adore.

Pour les non anglophones, je vous la fais en français.

“Ce que j’ai à dire va sembler fou
Faire moins est souvent la meilleure des choses
Il y a des examens, des traitements dont vous n’avez pas vraiment besoin
Certains sont très utiles, d’autres au mieux sont sans intérêt

Maintenant choisissons futé
Les scanners annuels peuvent apporter plus de mal que de bien
Choisissons futé
Des images pour des petits bobos ne vous apporterons pas de réponse
Choisissons futé
Des antibiotiques pour un rhume ne l’amélioreront pas mais peuvent vous rendre malade
Choisissons futé
De nombreux dépistages de routine sont inutiles

Vous dites que vous vous inquiétez d’avoir ci ou ça, ouai
Je m’en soucis vraiment, ne vous inquiétez pas, ouai
Mais de ce que je vois, vous allez bien, ouai,
Vous n’avez pas besoin de ce test, ne perdez pas votre temps
C’est pourquoi

Nous voulons vous éviter des dommages
Le résultat de ce test peut entrainer une inquiétude
Ce traitement peut vous faire plus de mal que de bien
Ce médicament peut vous faire tourner la tête, encore et encore
Je veux vous éviter des soucis
Pour cette procédure vous devrez porter une blouse
Ne rien faire de façon éclairée peut être votre remède miracle.”

En version plus classique, c’est choosing wisely. Indispensable site dont on ne se lasse pas.

A l’heure de la relance des discussions sur les directives anticipées, une revue sur les évolutions dans le temps, pour un individu, de ses choix. Le résultat de ce travail montre que la variabilité n’est pas négligeable (20 à 30%) et dépend de l’état de santé initial. Malgré ses nombreuses limites, ce papier montre qu’avant de généraliser, on devrait faire un peu de recherche sur le sujet, pour éviter la Zamonie 3057. Excellent édito dans le guardian, à lire.

Bientôt la sécurité sociale ou votre mutuelle vous demandera le droit (ou pas) d’avoir accès à vos relevés de carte de crédit, ne vous inquiétez pas c’est pour votre bien.

Dialyse sans héparine avec une membrane recouverte d’héparine, pas inférieure à la technique de référence ni supérieure, bien qu’il y ait moins d’événements dans le groupe intervention. Le laboratoire pourra utiliser l’article pour vendre sa  membrane et nous pourrons l’utiliser en pensant apporter un petit quelque chose mais sans preuve formelle.

Un excellent less is more sur l’utilisation abusive de l’allopurinol dans le traitement des hyperuricémies asymptomatiques. Le risque de réactions cutanées graves est de 0,1 à 1% des prescriptions, pouvant aller jusqu’au décès dans le cadre d’un syndrome de Lyell. Le bénéfice d’un traitement de l’hyperuricémie asymptomatique n’a jamais été démontré avec un bon niveau de preuve par un essai multicentrique, randomisé en double aveugle. Tant que nous n’aurons pas ce niveau de preuve, il n’y aura pas de raisons de prescrire de l’allopurinol pour traiter un chiffre.

Dans la série, nos amis les culturistes aiment vraiment vivre dangereusement, une poussée d’insuffisance rénale aigue après une hépatite cholestéatique sur prise de stéroides anabolisants.

Rappel, on hospitalise plus pour des hypoglycémies que des hyperglycémies aux USA. Il faut trouver le bon équilibre… glycémique.

Dépistage de la microalbuminurie chez les patients diabétiques, un dosage de la concentration urinaire en albumine suffit pas la peine de faire un ratio albuminurie sur créatininurie. On simplifie.

L’accès aux soins primaires diminue la mortalité cardio-vasculaire, l’expérience brésilienne.

Note de cadrage sur l’accès à la transplantation rénale, un document important pour les néphrologues.

Un article qui pourrait faire couler beaucoup d’encre si la natrémie intéressait les foules. Les auteurs montrent que le niveau normal de la natrémie est plus individuel que ce nous imaginions. Il est probable que quelques patients aient une natrémie normale plutôt autour de 136 que de 140 mmol/l. Ce travail permet de penser que certains vont développer plus facilement une hyponatrémie que d’autres. Il y a un biais à mon sens important dans l’histoire, c’est qu’on dose la natrémie souvent pour une raison surtout dans des systèmes de soins comme ceux des états-unis où le cout de la santé est un sujet important. L’article sinon est vraiment intéressant de même que l’édito qui l’accompagne.

Un très bon dossier sur la néphropathie méso-américaine en français.

Science

Je voulais signaler les éditos sur les antioxydants, j’en ai fait une note.

Nouvelle technique de conservation pour les organes à transplanter, ça marche sur le foie de rat, le presque 0°C, une approche à suivre.

Pourquoi le méningocoque donne des purpuras fulminans, c’est sa capacité à entrainer une dysfonction endothéliale. Comment ça se passe? C’est là.

Choisir son mode de reprogrammation cellulaire grâce à cet article, on va avoir du mal à se passer du transfert nucléaire. Les implications pour la suite des programmes en thérapie cellulaire sont importantes.

Les aides à domiciles, une analyse sociologique passionnante qui en dit beaucoup sur l’état de la France. La recension est excellente et donne très envie de lire le bouquin.

La grande traversée sur l’Egypte de Gilles Keppel est un formidable document, si vous voulez comprendre un peu mieux la situation, à écouter. En plus, les morceaux musicaux sont superbes.

Divers

A écouter, 6 minutes de bonheur avec Catherine clément et son « Nous serons comme des dieux » car les mythes sont indémodables et nous apportent toujours quelques choses.

Rêver à ailleurs ne peut pas faire de mal.

Un peu de street art avec OakOak

J’aime bien Max Wagner

Comme c’est l’été voici trois jeux géographiques avec google maps. Celui sur la projection de Mercator, explique brillamment pourquoi nous ne comprenons rien au monde.

Ce contenu a été publié dans revue de web, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Semaine 28

  1. Ping : Quand en faire moi est une bonne chose, une ode à la décroissance en médecine | PerrUche en Automne

Laisser un commentaire