« Semiotics of the kitchen » par Martha Rosler

20150501_124312Comme un clin d’œil à mes préoccupations sémiologiques, en visitant le premier mai 2015 une exposition, j’ai découvert cette petite merveille vidéo qui date de 1975. Une forme de manifeste féministe, drôle et pertinent. Il est toujours aussi percutant après 40 ans et n’a pas pris une ride. Cet abécédaire hargneux est, par l’accumulation d’objets pour la majorité de peu d’utilité, par les détournements des codes télévisuelles, un très bel objet de lutte aussi bien contre la place de la femme confinée aux taches ménagères que contre un consumérisme effréné et ridicule. Manifestement, il n’a pas été assez vu à l’époque.

Vous pouvez prolonger l’effet en visionnant la version en couleur sponsorisée par Mattel. La présence de Barbie renforce le travail de Rosler sur l’aliénation contemporaine, confirmant que la lutte féministe est loin d’être achevée.

Comme j’aime bien l’association libre, ces images m’ont fait penser à Perec et ses choses, mais aussi à cette géniale chanson de boris Vian.

Si vous passez à Hambourg, allez à la Kunsthalle, en ce moment pour pourrez voir de superbes Vallotton dont cette splendide vue de la baie de Cannes. Vous verrez les vagues avoir envie de sortir du tableau.

http://www.swissinfo.ch/image/30788316/3x2/640/426/713f7301da6149ae95013403a6f54ba0/AD/vallotton-esterel-30788318.jpg

Ce contenu a été publié dans voyage, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à « Semiotics of the kitchen » par Martha Rosler

  1. dsl dit :

    Alienation contemporaine ? Dans quasiment toutes les civilisations, la femme s’occupe des enfants et du foyer. On ne change pas par un claquement de doigts une répartition des tâches qui existe depuis au moins des millénaires, et qui est fondée sur des aptitudes naturelles différentes davantage que sur un arbitraire culturel. Les hommes à la chasse, à la guerre, les femmes au foyer avec les enfants.

    • JEANPIERRE dit :

      Bien raison , çuila ; qd j’ vois de la vaisselle à faire , ou des sols sales , ou une pile de linge à repasser , mes ovaires frissonnent et je n’ai qu’une envie , qu’un but : faire le ménage
      Telle est la destinée ontologique de la Femme
      Bien sûr , je tiens à préciser également que les filles qui se baladent en mini jupes méritent amplement de se faire violées
      Vive les 3 K , chers aux nazillons : cuisine , enfants , eglise ( à traduire en allemand , bien sûr ! ;/)

    • PUautomne dit :

      L’adjectif contemporain est effectivement important, car si dans le cas de société dépendante de la chasse et de la guerre, la répartition des taches est compréhensible, dans la société contemporaine où la force physique n’a plus un intérêt majeur, il est choquant de voir cette répartition des taches persister. C’est bien pour cela qu’il s’agit d’une aliénation.

  2. z*z* dit :

    Juste vous dire bonjour et merci! 😉

Répondre à PUautomne Annuler la réponse.