Procès Pétain, il y a 70 ans, il commençait

Je vous conseille d’écouter cette formidable reconstitution du procès faite d’extraits  particulièrement bien choisis qui soulèvent de nombreuses questions. La première est « Peut on rendre la justice si tôt après les faits? ». Elle me parait centrale dans cette histoire. La deuxième « Pourquoi Pétain ne parlera t il pas plus, pourquoi cette obstination dans le silence? ». Les autres viendront au fil de l’écoute. Avec ce formidable document d’archives mis en son, France Culture remplit encore et toujours sa mission de service public et d’éducation. En ces moments d’agitation, de remise en question de l’existence de ce génial outil de transmission des savoirs, en ces moments où on rogne sur son budget alors qu’on dépense des fortunes pour faire de la retransmission de sports à la télévision, nous devons la défendre. Il faut podcaster et écouter la meilleure chaine du service public. Profitez de votre été pour écouter les 15 épisodes, vous commencerez en reculant et vous ne pourrez plus vous arrêter. En ces journées brulantes de Juillet et Aout 1945, il se succédera à la barre, le plus glorieux et le plus pitoyable de l’histoire de la France combattante ou collaborante. Il est fascinant de voir comment notre vie politique contemporaine est encore marquée par les clivages issus de cette période. Peut être que si le procès n’avait pas débuté ce 23 juillet 1945, la digestion des faits eut été plus adéquate.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire