La médecine libérale en France, tout est dans la continuité.

Très intéressant article dans la vie des idées sur la médecine libérale et sa défense par les professionnels, il montre la persistance de certaines réactions des années 20 à nos jours. Il est sain de lire ce texte pour mesurer la force du conservatisme à l’œuvre. Les arguments ont peu changé depuis 1927.

Darwin a montré qu’en l’absence d’adaptation, d’évolution, les organismes disparaissent. Il en est de même des corporations. En refusant depuis longtemps toute évolution du mode de rémunération et de la pratique, la médecine libérale française n’a pas forcément attiré les plus jeunes. Heureusement le public est encore plus pitoyable. La même réflexion peut être faite pour le CHU, l’absence d’évolution du modèle depuis 1957, le refus de tout changement par la profession, l’imaginaire d’une rente, voir d’une immortalité des structures, annoncent la mort du modèle.

J’aime bien jeté un coup d’œil dans le rétroviseur pour comprendre certains de mes malaises. Les prises de positions de certains me gênaient, quand on voit l’origine des présupposés intellectuels de la médecine libérale, je comprends mieux. Très bon et utile travail, à lire.

Les médecins libéraux ont été de virulents opposants à la loi de santé 2015. Cette mobilisation s’inscrit dans une tradition séculaire de défense des (…)

Source : La défense de la médecine libérale – La Vie des idées

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La médecine libérale en France, tout est dans la continuité.

  1. dsl dit :

    Je ne comprends pas très bien votre malaise, et je ne vois pas non plus ce que sont « les présupposés intellectuels de la médecine libérale ».
    Ce qui menace la médecine libérale, ce n’est certainement pas le conservatisme de ses principes puisque c’est cela même qui la fonde, mais ce sont plutôt les restrictions sans cesse croissante dans la liberté.

Laisser un commentaire