Amiens, le 21 octobre 1973, un concert improbable retrouvé

J’ai découvert cette pépite, publiée cette année par Strut Records, un inédit de Sun Ra et son Arkestra, enregistré à la maison de la culture d’Amiens. Ce soir là, Amiens fut le centre de l’amour intergalactique. La flèche de la cathédrale a permis à Sun Ra de recevoir directement son inspiration de Saturne.

R-6912363-1431792123-3474.jpegJe vous propose deux morceaux de ce prodigieux live. La liste des artistes jouant est .
Enlightenment:


et une fabuleuse version de Love in outer space:

En cadeau Bonux (blague que les moins de 20 ans ne peuvent pas comprendre), la version de ces deux morceaux par Thomas de Pourquery et son supersonic. Dans le même ordre,

Sun Ra est un immense musicien que nous n’avons pas fini de redécouvrir et d’explorer. Je ne regarderai plus la cathédrale d’Amiens de la même façon.

Sinon la découverte du soir en explorant le site de Stut, je reconnais les avoir raté, The souljazz orchestra. Le titre est bien dans l’ambiance. Le reste de l’album est du même niveau.

Ce contenu a été publié dans musique, Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire