Laisse nous tranquille!

Une bonne nouvelle aujourd’hui, en octobre, sort le nouvel de Bachar Mar-Khalifé. Il y a un premier morceau superbe en écoute, sans connaitre les paroles ont frissonnent. En lisant leur sens, on frissonne une deuxième fois.

« Oh seigneur, cela fait cent années
de jeûne et de prière
épargne-moi
mon chant est pour toi
mon silence est pour toi

j’ai cru, j’ai lutté
épargne-moi
et accorde-moi une dernière requête

épargne-nous
et laisse-nous tranquille »

L’actualité donne une résonance terrible à la prière de Bachar. Je suis mille fois d’accord avec lui: « Dieu, laisse-nous tranquille, en paix ».

Cette note est dédiée à christine AKA Gélule, en espérant qu’elle adoucisse son angoisse légitime.

Ce contenu a été publié dans musique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Laisse nous tranquille!

  1. Gélule dit :

    Merci, ça me touche vraiment beaucoup.
    Les consults sont finies, et je prends le temps d’écouter avant d’attaquer les papiers, je ne comprends pas les mots mais ce qu’on ressent dans ce morceau me va droit au coeur. Et comme tu dis, les paroles traduites doublent l’effet. Tellement en phase avec aujourd’hui…
    Vraiment, merci.
    Amitiés

    • PUautomne dit :

      De rien, face à la folie meurtrière de certains, l’art reste un bon moyen de défense. La musique transforme nos émotions et nous aide à dépasser nos peurs. J’aime l’idée que l’arabe n’est pas qu’une langue d’assassin comme certains voudraient le faire croire. La culture arabo-musulmane est riche, la musique, la poésie, la littérature, la peinture, l’exégèse coranique. Nous ne devons pas céder à quelques extrémistes qui n’attendent que ça la guerre des civilisations. Le petit blanc qui a tué en Caroline du sud voulait déclencher une réaction en chaine, les parents des victimes l’ont pardonné. Il a échoué. Son meurtre a poussé à bannir le drapeau confédéré. A un drame ne pas rajouter un surdrame, mais essayé de sortir par le haut. L’art, pour certains, la foi, pour d’autres nous aident.
      Courage, car l’après coup est souvent plus difficile que le moment du drame. Lundi ne garde pas trop loin la chanson de Bachar.

  2. wain" dit :

    absolument magnifique, intense, puissant …

  3. Quelques notes sur la traduction…
    Au lieu de lire Epargne-Nous, il faut comprendre « Prend pitié de nous » (c’est une Kirie)
    Et à la fin, il chante l’equivalent de:
    « Prend pitié de nous
    Fout nous la paix ».

  4. Agatheb2k dit :

    Merci de lui avoir consacré ce billet, il y a du nouveau concernant cette chanson, elle est censurée au Liban pour « atteinte à l’entité divine » 🙁

Répondre à Agatheb2k Annuler la réponse.