Jinarc en France ?

L’EMA a donné une AMM au Jinarc (tolvaptan) dans le traitement de la polykystose rénale autosomique dominante. Les allemands peuvent prescrire et les anglais bientôt. En France, nous en sommes à l’étape commission de transparence.

Elle a eu lieu en Novembre, le compte rendu de la réunion est disponible.

Jinarc com transpaOn peut conclure que l’avis initial de la commission n’est pas très favorable à l’ASMR III, sinon le laboratoire ne solliciterait pas une audition. Je regrette de ne pas avoir le vote de accessible (transparence opaque).

Pour mémoire, le samsca, du tolvaptan pour le traitement des hyponatrémies, a calé sur cette étape de la commission de transparence avec une dynamique équivalente. Souvenons nous, avril 2010, et le réseau marketing bien calé…

samsca dec initialVous remarquerez les ambitions du laboratoire pour se retrouver avec un ASMR V.

Otsuka décide de se battre et va à l’audition, j’imagine confiant. samscafinal

En Juin 2010, nous savons que nous n’aurons pas de samsca, jusqu’en 2015, où la molécule peut être prescrite après des détours administatifs plus que complexes.

J’espère pour le laboratoire que la décision de l’audition ne sera pas la même six ans plus tard. Je l’espère aussi pour les patients. J’ai le sentiment que cette molécule est intéressante et pourrait chez certains patients réellement ralentir la progression de la maladie rénale chronique. La France va peut être suivre les états-unis et attendre le résultat de la nouvelle étude Reprise. Quelques événements récents m’incite à penser que le laboratoire n’a pas une confiance absolue dans les résultats de l’audition.

Pour parler un peu plus science et clinique qu’affaires, un de mes collègues fraichement débarqué sur Twitter m’a donné le droit de diffuser une de ses présentations récentes sur la polykystose rénale autosomique dominante.

Confluence d’intérêts: j’ai été invité par le laboratoire Otsuka pour 3 réunions de travail sur cette molécule.

Ce contenu a été publié dans Néphrologie, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Jinarc en France ?

  1. Ping : La résilience appliquée à la génomique | PerrUche en Automne

Laisser un commentaire