Treize ans

Joli chiffre, 13. 3*3+1+3

3 février 2003, moche date.

Je n’avais pas relu depuis longtemps, cette semaine. Je n’ai pas pu finir le lundi, c’est aussi bien. Marrant, par pur hasard mes collègues m’avaient donné l’astreinte juste avant cette semaine, comme il y a 13 ans. Personne ne pouvait savoir, sauf moi. Il y a de ces coïncidences qui réveillent nos mémoires, mais sont elles vraiment endormies. Nous ne voulons pas les écouter ces voix du passé. Les années passent et je déteste toujours autant le mois de février. Les années passent et j’aimerai toujours autant serré mon fils dans mes bras pour son anniversaire. L’année dernière, USA, Nouvelle Angleterre, comme en 2002, retour sur les traces de nos derniers moments d’insouciance réelle. Bonheur d’être ensemble, proches, les années passent, les enfants grandissent, ils partent, nous sommes moins ensembles, chacun vit sa vie et c’est bien, et c’est un peu triste.

treize_ansJ’aime mes cinq enfants. Je vous embrasse.

Bon anniversaire Oscar.

Ce contenu a été publié dans O. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Treize ans

  1. Sous la Place dit :

    Une pensée comme un éphémère rayon de lumière dans cette soirée de février… Un mois que je déteste aussi, mais plus à la fin…
    Bon anniversaire Oscar!
    Bonne soirée Perruche.

  2. Agathe dit :

    Énorme câlin plein de douceur et de chaleur

  3. OUMOHAND dit :

    Il n’y a même pas de nom pour les parents qui perdent un enfant.
    Bon anniversaire à Oscar.

  4. DidWans dit :

    … que dire … c’est un très joli prénom Oscar 🙂 … et oui les doutes sont permis et même essentiels même si tu es un brillant néphrologue …
    … moi aussi j’adore m’enfuir dans les livres (ou les jeux de rôle ou le jeu de Go, et là c’est vraiment ce qu’il y a de mieux, en tout cas pour moi) …
    oui les space opéra c’est chouette … mais à l’époque tu aurais pu lire l’Homme démoli ….. de Alfred Bester, un des plus fabuleux livres de SF, tout 1er prix Hugo, certes pas un space opéra , mais époustouflant du début à la fin, idéal …
    ça m’a donné envie de me remettre à la SF, pourquoi par relire Fondation …

    Luc

    • PUautomne dit :

      Merci, je garde le conseil de lecture dans un coin.
      J’aime toujours la SF, malheureusement je n’ai pas pu finir les aventures d’honor Harrington.
      Dans le space opéra actuel deux se dégage Corey et son léviathan assez prodigieux et peter F Hamilton sinon j’ai une tendresse particulière, pour ne pas dire un culte, pour lois McMaster Bujold et son cycle de Barrayar qui est dans le genre un sommet.

  5. DidWans dit :

    justement je me suis bizarrement arrêté au 1ère tome du cycle Barrayar – j’étais encore externe à l’époque, ça commence à dater sérieusement – mais là j’ai bientôt 10 jours de vacances …mmm 🙂 … c’est une bonne idée …
    de mon côté de loin mon cycle préféré (mais ce n’est pas du space opéra) est « Le livre du nouveau soleil » de Gene Wolfe avec un premier tome « L’ombre du bourreau » vraiment fabuleux …

Laisser un commentaire