Pensée du jour

11. De même; à cause des querelles et des violences, des scandales et des vengeances, des morts et des trahisons qui en bande ou individuellement se produisent, nous interdisons les armes dangereuses et nuisibles que sont les pistolets, les épées (surtout de marque), les médecins et les arquebuses.

« Décrets de nos royaumes », Quevedo.

Ce contenu a été publié dans littérature, Médecine humeur, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire