Surtout ne pas utiliser une application pour surveiller sa pression artérielle

Un papier important qui montre que nous devons absolument valider cliniquement les applications qui ont la prétention de surveiller la santé.

Les auteurs ont utilisé une application populaire sur iPhone qui est sensée prendre la pression artérielle. Ils ont comparé les mesures obtenues à une technique de référence. La corrélation est pas mal à l’œil. En y regardant de plus prêt on voit un biais. Les tensions supérieures à 140 mm Hg sont systématiquement diminuées. Le risque est de faussement rassurer les patients sur un bon contrôle de la pression artérielle. Inversement, il y a une jolie tendance à surestimer la tension artérielle pour des chiffres normaux.

En résumé, pour surveiller sa pression artérielle, il faut acheter un appareil certifié d’auto-mesure de préférence avec prise au bras plutôt qu’au poignet. Ne dépensez pas votre argent pour ces applications non validés cliniquement. Il y a un vrai danger. Le ministère plutôt que de faire de la démocratie sanitaire à deux balles ferait bien de s’occuper de ce vrai problème. La sécurité des patients est en jeu.

Source : JAMA Network | JAMA Internal Medicine | Validation of the Instant Blood Pressure Smartphone App

Ce contenu a été publié dans Médecine humeur, Néphrologie, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Surtout ne pas utiliser une application pour surveiller sa pression artérielle

  1. C’est l’appareil ou l’application qui est en cause ?

    Il est clair qu’un label pourrait être utile, avant que les patients ne s’emparent eux-mêmes du contrôle qualité, ce qui va finir par arriver pendant que la Ministre fait en effet semblant de jouer à la Démocratie Sanitaire

  2. sven337 dit :

    Ne serait-il pas possible de corriger statistiquement les résultats de l’application ?
    Je n’ai que parcouru le résumé de l’article, mais il ne semble pas qu’il s’intéresse à l’algorithme de l’application. Soit cet algorithme est fondamentalement cassé et irréparable (parce que ses entrées sont trop peu corrélées à la tension artérielle ou trop bruitées), soit il tient la route et c’est simplement le post-traitement qu’il faudrait modifier.
    Personnellement je ne crois pas trop à ces applications car, si les capteurs d’un smartphone moderne permettent de voir beaucoup de choses, leur lien avec les mesures standard en médecine (pouls, tension, …) est ténu, et on est forcément soit dans la magie noire soit dans l’illusion. Mais ce n’est pas parce qu’une application a un bug qu’elle est nécessairement bonne pour la poubelle.

    En fait, le coeur du problème est probablement que mesurer sa tension artérielle très régulièrement n’a aucune utilité pour 99.9% des gens, et pour ceux-ci ce n’est pas bien grave s’ils utilisent une application jouet qui donne des valeurs approximatives. Votre conclusion me semble donc un peu exagérée.

  3. nfkb (@nfkb) dit :

    C’est marrant je pensais exactement le même truc à propos des applications qui s’intéresse à l’HRV… Il y a rarement d’avertissement… même si ça ne marche pas bien, au moins cette app a le mérite d’annoncer la couleur : estimate, recreational, etc.

  4. Postel-Vinay dit :

    Nous avions déjà signalé cette arnaque sur le site automesure
    http://www.automesure.com/Pages/arnaques_tension_doigt.html

  5. sven337 dit :

    Ne serait-il pas possible de corriger statistiquement les résultats de l’application ?
    Je n’ai que parcouru le résumé de l’article, mais il ne semble pas qu’il s’intéresse à l’algorithme de l’application. Soit cet algorithme est fondamentalement cassé et irréparable (parce que ses entrées sont trop peu corrélées à la tension artérielle ou trop bruitées), soit il tient la route et c’est simplement le post-traitement qu’il faudrait modifier.
    Personnellement je ne crois pas trop à ces applications car, si les capteurs d’un smartphone moderne permettent de voir beaucoup de choses, leur lien avec les mesures standard en médecine (pouls, tension, …) est ténu, et on est forcément soit dans la magie noire soit dans l’illusion. Mais ce n’est pas parce qu’une application a un bug qu’elle est nécessairement bonne pour la poubelle.

    En fait, le coeur du problème est probablement que mesurer sa tension artérielle très régulièrement n’a aucune utilité pour 99.9% des gens, et pour ceux-ci ce n’est pas bien grave s’ils utilisent une application jouet qui donne des valeurs approximatives. Votre conclusion me semble donc un peu exagérée.

    • PUautomne dit :

      Ma conclusion n’est pas du tout exagéré. 10% de la population française est hypertendue. Ce n’est pas un problème anecdotique. Faire du surdiagnostic est grave, mais peut être facilement rattrapé, faire du sous diagnostic est encore plus grave car il rassure faussement les utilisateurs. Cette application est une arnaque comme beaucoup d’applications bien-être ou santé. Je comprends qu’on veuille gagner sa vie et protéger son gagne pain, mon rôle est juste de prévenir des risques.

  6. sven337 dit :

    Je suis tout de même curieux de savoir si l’application est « sauvable » ou si sa méthode ne vaut rien. En fait je suis surpris que les résultats ne soient pas encore plus mauvais.

  7. Ping : Surtout ne pas utiliser une application pour su...

  8. Ping : Surtout ne pas utiliser une application pour su...

  9. Ping : Mesurer sa production de calories avec quel appareil ? | PerrUche en Automne

  10. Ping : Surtout ne pas utiliser une application pour maintenir sa perte de poids après un régime | PerrUche en Automne

Laisser un commentaire