La méta-analyse ultime sur le poids et la mortalité.

Ce sera dur de faire une méta-analyse plus extensive (30,3 millions de participants et 3,74 millions de décès) sur l’effet de l’index de masse corporelle et la mortalité. Une magnifique courbe en J qui nous dit qu’être trop gros ou trop maigre a un impact sur la survie. Le nadir de la courbe est entre 22 et 24 si vous n’avez jamais fumé. Pour les études avec le plus long suivi le nadir est entre 20 et 22. Ce travail fera date.

Source : BMI and all cause mortality: systematic review and non-linear dose-response meta-analysis of 230 cohort studies with 3.74 million deaths among 30.3 million participants | The BMJ

Ce contenu a été publié dans Medecine, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La méta-analyse ultime sur le poids et la mortalité.

  1. Ping : Un sujet sensible, le poids. | PerrUche en Automne

Laisser un commentaire