Emotion

Depuis une quinzaine de jours, j’écoute en boucle deux albums.

Le premier est le nouvel opus en trio de Brad Mehldau: « Blues and Ballads « . Le deuxième est le dernier disque du quartet de Branford Marsalis avec pour invité Kurt Elling « Upward Spiral ».

 

?????????????

Ces deux musiciens sont des explorateurs. Ceux sont de bons compositeurs. Ils sont surtout des interprètes et arrangeurs exceptionnels. En les écoutant, j’ai l’impression qu’émerge a classical world music songbook, comme il existe a classical american songbook, qui a permis aux jazzmen de conduire l’art de l’improvisation à  des sommets. Mehldau aiment depuis longtemps reprendre des classiques de la pop, pour les arranger à sa sauce. Le résultat est parfois sublime. Pour Marsalis que je connais moins, j’ai découvert à cette occasion qu’il faisait ce genre d’emprunt avec un immense talent. J’aime ces rencontres, quand de superbes musiciens rendent hommage à des songwriters incroyables en sublimant la mélodie.

Les deux morceaux emblématiques de cette approche sont une chanson des Beatles et un titre de Sting. Ces deux mélodies sont belles. Les interprétations proposaient les magnifient. Cet exercice est l’essence de cette musique fabuleuse qu’est le jazz. Je vous conseille de monter le son et de ne rien faire d’autre qu’écouter. Ils méritent 19 minutes de concentration.

[audio: http://perruchenautomne.eu/wordpress/wp-content/uploads/2016/07/06-And-I-Love-Her.mp3]

 

[audio: http://perruchenautomne.eu/wordpress/wp-content/uploads/2016/07/04-Practical-Arrangement.mp3]
Ce contenu a été publié dans musique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire