« Fly me to the moon » de Bart Howard

J’aime beaucoup cette chanson. Pour tout savoir sur cette très belle composition écrite en 1954, je vous conseille la notice wikipedia en anglais.

La version la plus célèbre est celle d’un certain Frank Sinatra avec l’orchestre de Count Basie et un petit jeune comme arrangeur Quincy Jones. Je vous propose la version concert ici au Sand de Las Vegas.

[audio: http://perruchenautomne.eu/wordpress/wp-content/uploads/2016/11/07-Fly-Me-to-the-Moon-In-Other-Words.mp3]
Cet album est excellent avec un Frank au sommet de son art vocal, une section rythmique  au top et Monsieur Jones proposa des arrangements redoutables. Le flutiste est pas mal. Vous avez droit en prime à un long intermède de Frankie digne du rat pack.
En 2016, voici une nouvelle version de ce monument de la musique populaire américaine. Ici, c’est Ben l’oncle soul qui s’y colle et c’est très bien.

[audio: http://perruchenautomne.eu/wordpress/wp-content/uploads/2016/11/03-Fly-Me-to-the-Moon.mp3]

L’ensemble de l’album hommage à l’immense crooner américain est de très bon niveau. Le travail sur la rythmique est très chouette et revisite certains standards brillamment. Sur quelques morceaux ont retrouve une ambiance plus caraïbes que soul, sympathique clin d’œil au kid du New Jersey qui aima tant Cuba.
A propos de Cuba, ce mois de Novembre est musicalement sympathique avec le nouvel album de Roberto Fonseca. Il poursuit l’exploration de l’histoire musicale de son ile natale. J’avais déjà écrit qu’il était le digne successeur de Anga Diaz. Cet ABUC le confirme brillamment. Musique savante par certains aspects mais souvent dansante, il est un leader impressionnant de maitrise. J’aime sa manière percussive de jouer du piano. Il a une section rythmique hallucinante. L’album est très bien construit, il nous prend la main pour explorer la musique cubaine. C’est passionnant.
Pour vous mettre en appétit, une de ses compositions.

[audio: http://perruchenautomne.eu/wordpress/wp-content/uploads/2016/11/02-Afro-Mambo.mp3]
Un autre exemple de son incroyable talent dans un style totalement différent, cette très émouvante contredanse.
[audio: http://perruchenautomne.eu/wordpress/wp-content/uploads/2016/11/04-Contradanza-del-Espíritu.mp3]
Cet album n’a pas fini de tourner. Il passe bientôt près de chez moi, j’espère pouvoir trouver des places.

Ce contenu a été publié dans musique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à « Fly me to the moon » de Bart Howard

  1. La loutre dit :

    Toujours aussi sympathique ce blog !

  2. Ping : De la courbe (de poids) en U et de son interprétation. | PerrUche en Automne

Laisser un commentaire