Facteurs d’impact des principaux journaux de néphrologie

J’ai un peu de retard dans cette saine activité qui est de suivre l’impact factor des revues de néphrologie. L’enjeu est important pour les revues et les chercheurs. Nous ne sommes pas évalués sur l’intérêt de notre activité scientifique directement mais uniquement à travers des indicateurs bibliométriques. Pour l’évaluation, la seule chose qui compte est le nombre de publications dans des bons journaux de préférence d’impact facteur supérieur à 9 ou 10, l’argent que vous avez pu arracher pour financer vos travaux et votre petite renommée. Nous sommes actuellement dans une période un peu schizophrénique pour les hospitalo-universitaires et ceux qui désirent le devenir. D’un coté vous avez une tutelle qui souhaite que vous fassiez surtout des gros impact facteurs quitte à moins publier, de l’autre une autre tutelle qui veut du point SIGAPS, une bonne technique est de faire pleins de petits papiers plutôt que quelques très gros. Pour pouvoir répondre à ces injonctions paradoxales mieux vaut avoir une grosse équipe qui ne voit pas trop de patients.

Cette année, il y a eu du changement, les deux poids lourds de la spécialité ont perdu du terrain, avec une perte de presque un point de leur IF entre 2014 et 2015, JASN passe sous les 9 (8,49) et Kidney international sous les 8 (7,68). Les deux gagnants de l’année sont AJKD qui passe au dessus des 6 (6,26) et NDT qui passe au dessus de 4 (4,08). Les autres revues restent stables. Je vous propose une petite figure résumant l’évolution sur 6 ans de ce juge de paix indépassable. C’était un exercice pour me remettre en train avec R. Ma seule bonne résolution pour 2017. Je devais le faire depuis 4 mois, le jour de l’an m’aura servi à ça. J’ai volontairement ignoré le journal de la spécialité qui à maintenant le plus fort IF (9,43) Nature reviews nephrology, car comme son nom l’indique il ne publie pas d’articles originaux. J’ai ajouté une ligne rouge qui correspond à l’IF=3 pour les apprentis HU, la vraie red-line.

En terme de visualisation, je peux faire plus joli en travaillant un peu mon code.

 

Ce contenu a été publié dans Medecine, Science, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire