#ReadingClassicsChallenge2018 Janvier

Cette année sur twitter j’ai découvert le ReadingClassicsChallenge. Le principe, une liste d’auteurs à lire pendant l’année. Le programme est le suivant pour 2018.

J’ai commencé par un auteur que je n’avais jamais lu, je le confesse bien volontiers, Mme de Lafayette. J’ai choisi, un petit livre « Histoire de la princesse de Montpensier et autres nouvelles ». Dans cette édition, il y a trois histoires, celle de la princesse de Montpensier, celle de la comtesse de Tende et celle d’Alphonse et Bélasire. L’auteure écrit remarquablement bien. Il y a un souffle un rythme dans le texte qui rend la lecture très agréable. Elle dépeint la condition féminine au XVII siècle et franchement ces pauvres femmes n’étaient qu’une monnaie d’échange. Elle décrit très bien le sentiment amoureux dans les deux premières nouvelles. Celle que je trouve la plus moderne et la plus actuelle est la dernière. Son thème est la jalousie pathologique. C’est un texte remarquable qui explique la mécanique de la folie jalouse. Alphonse est intelligent, cultivé, séduisant, il rencontre l’amour mais sa peur de la trahison va condamner son idylle de façon définitive. Mme de Lafayette dissèque le processus qui conduit à la perte, c’est bien écrit et d’une tension dramatique remarquable. Une vraie découverte pour moi, je vous conseille vraiment ce petit livre.

Après ces terribles histoires d’amours malheureuses, j’ai plongé dans un univers uniquement masculin avec Verne et ses « Cinq semaines en ballon ». J’avais lu pas mal de Verne avant mais pas celui-ci. J’ai bien aimé, les descriptions très verniennes sont parfois un peu lassante, la carte qui point le bout de son nez page 220 aurait été plus logique dès le début, mais quel talent de conteur. Il n’épargne rien à ses trois personnages tous plus caricaturaux que possible. Ferguson, le savant anglais flegmatique et inébranlable jamais à cours de ressource. Joe, le serviteur dévoué et enjoué, jusqu’à l’absurde. Dick, l’ami fidèle, écossais, chasseur et pas très futé. Il y a un humour certain dans ce texte. Le livre est tout sauf politiquement correct à l’aune de notre vision du XXI siècle. La nature n’est là que pour donner un terrain de jeu aux protagonistes ou de la nourriture. Les autochtones, noirs ou arabes, ne sont que des sauvages qu’il faut fuir ou qui servent de cibles à nos hardis explorateurs. Malgré ces limites, ça se lit plutôt bien. La fin est prévisible et digne d’un blockbuster américain. Franchement Mme de Lafayette, c’est plus intéressant que Jules Verne.

Ce challenge est une bonne occasion de découvrir des auteurs et des livresque je ne connais pas. J’espère pouvoir tenir le rythme en lisant d’autres choses que la liste imposée.

Je vous conseille, parmi mes lectures de Janvier, « l’invention des corps » de Pierre Ducrozet, une courte critique ici.

Ce contenu a été publié dans littérature, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à #ReadingClassicsChallenge2018 Janvier

  1. Michel Simonot dit :

    Dans la liste(merci de l’avoir communiqué, il y a Marguerite Yourcenar. Lisez l’Oeuvre au Noir si vous ne l’avez jamais lu. Il y a des auteurs que je ne connais pas (dons je garde la liste) En ce moment je lis “la contamination du monde” Livre sur l’histoire des pollutions: très intéressant mais assez anxiogène. Bonne lecture

Répondre à Michel Simonot Annuler la réponse.