#ReadingClassicsChallenge2018 Avril

J’ai commencé à lire le mois d’avril en mars alors que je n’avais pas encore fini mon pensum Zelda Fitzgerald, que j’ai abandonné, honte à moi. J’ai opté pour un bon vieil Agatha Christie, ce fut « les cinq petits cochons ». Un véritable plaisir, autant l’écriture de zelda est ampoulée, précieuse et très ennuyeuse, autant agatha est précise allant à l’os avec suffisamment de viande pour que ses héros aient de la consistance. Impressionnant de voir les scènes, ce roman est bourré de clins d’œil à Sherlock Holmes. Les personnages sont très attachants, et vous vous prenez vite pour Hercule Poirot à tenter de déterminer qui est l’assassin. La construction est très bien faite. Livre 1, les avocats procureurs et policier, livre 2 les interrogatoires des différents protagonistes, 3 les textes écrits des cinq petits cochons et livre 4 le dénouement. Elle était vraiment très forte pour tisser des intrigues. La psychologie criminelle de Poirot est une approche subtile de la nature humaine. J’avais oublié à quel point Agatha Christie était une lecture agréable.

Ensuite passage au théâtre avec Marivaux, deux courtes pièces, l’ile des esclaves et la dispute. La première pièce est intéressante, que ce passe t il quand les esclaves deviennent les maitres et inversement, l’écriture est pas mal. Je n’ai pas vraiment été transporté par le style. J’aimerai la voir jouer. La deuxième, je l’ai vu monté par une troupe chinoise avec des acteurs incroyables et c’était formidable. Marivaux en chinois sous titré, c’était pas gagné pourtant. Je partais avec un à priori très positif, la lecture fut bien moins agréable que le spectacle. Tout les théâtres ne sont pas faits pour être lus. Si vous avez par contre l’occasion de la voir précipitez vous.

Avril fini tôt pour ce challenge…

Ce contenu a été publié dans littérature, Livres, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à #ReadingClassicsChallenge2018 Avril

  1. Armande dit :

    Bonsoir et merci pour ces conseils de lecture. J’ai d’ailleurs partagé l’article portant sur U Éco. C’est vrai, le théâtre mérite d’être incarné et une pièce qui peut paraître un peu ennuyeuse à la lecture donner beaucoup de joie une fois mise en scène. Et le contraire est aussi vrai!

Laisser un commentaire