Poèmes bleus de Georges Perros

Plus les années passent et plus j’aime la poésie. J’ai récemment découvert  Georges Perros grâce à une formidable émission de France culture. Si vous avez l’occasion, écoutez la magnifique bouche de Jeanne Moreau réciter quelques poèmes.

La poésie est écrite pour la lecture à voix haute. J’ai fini mon premier recueil de Perros, Poèmes bleus. C’est beau, juste beau et émouvant. Sa langue est belle, elle est douce et rapeuse. Il parle de la vie, de la mort, de l’amour, de la mer. Il est difficile de recenser la lecture d’un recueil de poésie, cette expérience sensuelle et intellectuelle. Mon seul conseil, écoutez la poésie de Perros.

Lisez de la poésie, ça met de bonne humeur le dimanche matin.

Je ne résiste pas à vous faire partager un court poème.

On meurt de rire on meurt de faim
On meurt pour blessure à la guerre
On meurt au théâtre à la fin
D’un drame où le ciel est par terre.

Il est cent façons de mourir
Pour vivre on est beaucoup plus sage.
Il s’agit de savoir moisir
Entre l’espoir et le fromage.

Ce contenu a été publié dans littérature, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire