En rangeant des photos, mère et fils

Je suis en vacances pour quelques jours, ce qui me permet d’aller voir des expositions. Je fais la correction de mon petit jeu de retour à la maison, promis. Si vous êtes en région parisienne, ne ratez pas les derniers jours d’une exposition sur un  peintre finlandais, akselli Gallen-Kallela. Il n’y avait pas grand monde et c’était beau, très beau.

C’est en récupérant ce bandeau pour en faire un tweet que je suis tombé sur une photo  prise il y a quelques semaines qui dormait dans mon téléphone. J’aime le street art. J’y peux rien. Je suis sensible à cette mère et son fils. Il y a un je-ne-sais-quoi d’émouvant et de subversif dans cette image au ras du sol, oratoire contemporain.

Après le finlandais, je suis allé voir un américain de Duluth très célèbre. Je vous conseille chaleureusement l’exposition à la cité de la musique sur Bob Dylan. Vous apprendrez comment on devient un des plus grands chanteurs du XXé siècle. L’exposition est très bien faite avec des photographies magnifiques de Daniel Kramer et une mise en musique intelligente. Un très bon moment de culture pop et subversive. Surtout allez au sous sol, laissez vous guider dans le décorticage de deux chansons (I want you et Like a rolling stone) du maitre. Et je ne résiste pas…

Ce contenu a été publié dans voyage, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire