Une histoire d’hommes et de femmes.

Si vous ne savez pas quoi lire cette fin de semaine, même si vous savez quoi lire d’ailleurs, je vous conseille la lecture de ce formidable article du New York Times.

Georgetown University Mascot Hoyas" Georgetown design on iPhone 5s ...

Il raconte comment une des plus prestigieuses universités américaines, Georgetown, a été sauvée par la vente de 272 esclaves. Cette université était gérée par des jésuites. Vous lirez comment les familles ont été séparés, comment ces hommes et femmes ont été maltraités, comment aucun des engagements pris n’ont été tenus, comment ce pays, ses plus grandes institutions se sont construits sur le corps d’hommes et de femmes qui n’avaient qu’un tort celui d’avoir un épiderme un peu plus foncé que le mien.

Vous découvrirez la recherche des descendants de ces 272 personnes, en particulier ceux de Cornelius, et la rencontre de son arrière-arrière petite fille avec ses origines.

Cet article est terriblement émouvant.

Il est une illustration tragique du propos de Ta-Nehisi Coates dans « Une Colère Noire ».

Bonne lecture et n’oublions jamais que l’occident a construit sa richesse sur l’exploitation des corps vils.

In 1838, the Jesuit priests who ran the country’s top Catholic university needed money to keep it alive. Now comes the task of making amends.

Source : 272 Slaves Were Sold to Save Georgetown. What Does It Owe Their Descendants?

Publié dans Histoire | Marqué avec , , | 2 commentaires

Protégé : La résilience appliquée à la génomique

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans Science | Marqué avec , , , | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Protégé : Les hôpitaux les mieux notés par les patients sont ceux où la mortalité est la plus faible.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans Non classé | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

TTTTTTTTThé

http://rrrrrrrroll.tumblr.com/post/142566808299

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Protégé : « Hommage à la Catalogne » de George Orwell

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans littérature | Marqué avec , , , , , , , | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Protégé : Réponse du petit jeu rapide

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans Medecine, Néphrologie | Marqué avec , , , | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Protégé : Petit jeu rapide

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans Medecine, Néphrologie | Marqué avec , , | Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Mesurer sa production de calories avec quel appareil ?

J’aime la santé numérique, la eSanté, la médecine connecté. Pour se connecter, pour se mesurer, il faut des objets, des senseurs, des applications, des algorithmes. La précision de ces outils reste pour moi un sujet de perpétuelles perplexités. Je vous ai déjà donné l’exemple d’une application. Voici les résultats obtenus par une équipe japonaise avec une douzaine d’appareils sensés vous dire combien vous brulez de calories par jour.

Les auteurs ont utilisé comme référence deux méthodes classiques et reconnues, la chambre métabolique et la méthode à l’eau doublement marquée. Ils ont étudié 19 personnes.

Les résultats ne sont pas glorieux pour la majorité des outils.

wearable device calorieSi vous voulez en choisir un, il faut idéalement celui qui a un coefficient de Spearman le plus haut et avec le moins de différence par rapport à la valeur de référence (en pratique ceux dont le gros carré noir est le plus proche de la barre de 0). Aucun n’est parfait en particulier contre la méthode à l’eau marquée doublement. Il y a une tendance nette à la sous estimation, avec des différences allant de -590 kcal à -69 kcal. Pour la méthode en chambre métabolique, le biais est moins systématisé vers la sous estimation puisque certains produits surestiment votre production d’énergie.

En pratique, vous ne choisirez pas le meilleur mais le moins mauvais. Avant tout, posez vous juste la question: à quoi ceci va me servir ?

Il y a encore du boulot à faire pour que ces produits à la frontière entre santé et bien être ne soient pas que des gadgets inutiles. La validation clinique de ces produits est essentielle. Les autorités de régulation ont un rôle très important à jouer dans cette histoire.

Publié dans Medecine | Marqué avec , , , | 4 commentaires

HOPE-3 ou une statine n’est qu’une statine

HOPE-3 est sorti ce week-end. Une grosse machine, collaboration entre l’institut canadien pour la recherche en santé et Astra-zeneca, 12705 patients à risque cardiovasculaire modéré inclus, un suivi médian de 5,6 ans pour savoir si donner une statine améliore un critère composite comportant, décès de cause cardiovasculaire (CV), infarctus du myocarde (IDM), accident vasculaire cérébral (AVC). Il y a un deuxième critère composite primaire avec arrêts cardiaques, revascularisation et insuffisance cardiaque. Un petit tripatouillage de critère secondaire me pousse à me méfier de ce dernier. La population est bedonnante, autour de 65 ans avec quelques facteurs de risque cardiovasculaire et n’ayant jamais fait d’événements CV.

Le résultat est simple.

Donner une statine (rosuvastine 10 mg) pendant presque 6 ans à 91 personnes ne se plaignant de pas grand chose permet d’éviter la survenue d’un décès CV ou d’un IDM ou d’un AVC.

Cet essai ne permet pas de voir une diminution de la mortalité CV ou de la mortalité toute cause. La puissance est insuffisante. Je vous laisse imaginer le nombre de patients à inclure pour réduire ce critère très dur. Il est très bien de ne pas faire un IDM ou un AVC pour l’individu qui ne le fera pas, mais pour le système de santé qui rembourse, je ne sais pas si c’est viable.

Les auteurs n’ont peur de rien, ils ont fait une post-hoc d’emblée sur la pathologie coronarienne (critère regroupant, IDM fatal et non fatal, revascularisation et angine de poitrine avec signe d’ischémie). Ce critère est positif. Il faut traiter maintenant 200 personnes d’une petite soixante ne se plaignant de pas grand chose pour éviter un événement coronarien. Pourquoi vous parler de la post-hoc?

Dominique Dupagne m’a obligé à écrire sur ce truc. Le fait que les résultats de HOPE-3 ne soit tirés finalement que par le coronarien (les AVC ischémique aussi, un peu) suggère fortement que nous observons un effet traditionnel des statines. Le cholesterol de type LDL diminue dans ce travail de façon non négligeable (26%). Ce résultat montre bien que nous n’avons pas un effet pléiotrope mais juste un effet relativement attendu d’une statine sur la pathologie cardiovasculaire passant par la baisse du LDL-cholestérol.

Contrairement à ce que peut dire DD, le lien entre LDL et coronaropathie est robuste. Ce lien ne vient pas de travaux interventionnels mais simplement de l’étude de cohortes de patients avec des maladies des lipides. Les patients avec une hypercholéstérolémie familiale homozygote on des taux très importants de cholestérol et meurent de coronaropathie. A l’inverse, les personnes avec des mutations responsable d’une diminution du LDL-CT voient leur risque coronarien fortement diminué. Sur ces liens entre cholestérol et coronaropathie, j’ai déjà donné des références et ici. Je ne peux que conseiller la lecture de cet excellent éditorial, d’où j’ai extrait la figure suivante.

Je me suis amusé à rajouter HOPE-3 sur la ligne verte (celui avec le point bleu au milieu). Vous pouvez constater qu’il ne se place ni mieux ni moins bien que les autres essais statines.

hope3HOPE-3 n’est pas une révolution. Elle confirme juste l’impact des statines sur le risque coronarien. Cet effet passe par le cholestérol. Elles ont peut être d’autres effets positifs mais je ne suis pas sur qu’ils soient déterminant dans les effets cliniques. Concernant les douleurs musculaires, c’est une autre histoire.

Les statines sont des molécules intéressantes. Faut il les donner à tout le monde? Faut il les jeter à la poubelle ?

Je ne suis que néphrologue, je ne m’avancerai pas à faire des recommandations sur le sujet. Je ne fait qu’avoir une lecture critique de cet article et le relier à ma maigre connaissance de la littérature lipidologique. Si j’ai le temps, je m’attaquerai aux autres articles de la série HOPE-3.

 

Publié dans Medecine | Marqué avec , , | 13 commentaires

Que fais tu Snoopy devant des œdèmes ?

snoopy protéinurieSpéciale dédicace à tous les patients qui avec des jambes gonflées ont bénéficié de:

  1. quelques écho-dopplers des membres inférieurs artériels ou veineux,
  2. échographies cardiaques,
  3. consultations spécialisées avec moult angiologues,
  4. médecins vasculaires,
  5. voir cardiologues,

avant de découvrir la joie simple de la bandelette urinaire.

[audio: http://perruchenautomne.eu/wordpress/wp-content/uploads/2016/04/09-Charlie-Brown-A-Boy-Named-Charlie-Brown.mp3]
Publié dans Medecine, Néphrologie | Marqué avec , , | 5 commentaires