GOVIDe-69

La Zamonie est frappée depuis quelques mois d’une étrange maladie, la GOVIDe-69.

D’où vient ce nom, GOVIDe-69, me demanderez vous? GOgonaVIrus Disease année 4069 du calendrier zamonien, le petit « e » est là pour 1) marquer le féminin, 2) parce-que c’est plus joli et 3) probablement par malice de celui qui nomma cette nouvelle affection.

Elle est due à un virus de la famille, bien connue en Zamonie, des Gogonavirus qui infectent les Chrecques et peut ensuite toucher tous les autres habitants du continent. Le virus s’appelle SFCA-GOV pour Syndrome de Fuite Cérébrale Aigue-GogonaVirus. Les gogonavirus sont habituellement responsable des rhumes de cerveau.

Le rhume de cerveau zamonien rend les gens naïfs. L’individu atteint croit tout ce qu’on lui dit, avec la particularité que le dernier qui parle a raison de façon absolue. Le patient devient un gogo. Ceci dure quelques jours, puis la personne retrouve son bon sens. Il suffit de lui retirer tout moyen de paiement, tout pouvoir de décision, de l’enfermer chez lui et ça se passe très bien. Par exemple, il voit une publicité pour un café X, il va se précipiter pour l’acheter, il croise un ami qui lui dit le café Y est meilleur, il va vouloir celui ci oubliant immédiatement son amour du X, enfin il lit « le café donne des palpitations n’en buvez jamais », il détestera le café, tout ceci en l’espace de quelques minutes. Les plublicistes et les politiquouilles zamoniens y ont vu un intérêt. Le problème, capter au bon moment l’attention, juste avant l’achat ou le vote. Ils ont inventé, les réseaux zoziaux (les RZ, en Zamonie on aime les Z), mais trop d’informations et la non maîtrise complète, après quelques succès a conduit à la cacophonie. Certains ont même penser manipuler les gogonavirus. Malheureusement pour ces petit malins, la biologie de ces virus est complexe. L’hôte intermédiaire est un dragon particulièrement féroce qui dévora tous les scientifiques. Ceci calma les candidats à la manipulation. Depuis des centaines d’années les zamoniens vivaient avec ces épidémies sans grand soucis. Les gogonavirus sont transmis par les gouttelettes comme votre grippe.

Le SFCA-GOV a la particularité de rendre encore plus crédule les atteints que les autres gogonavirus et la maladie dure une bonne quinzaine de jours. Il s’agit de l’atteinte la plus bénigne de la maladie, plus de 80% des malades auront cette forme, c’est le stade 1. Malheureusement, pour la première fois, chez certaines personnes (20% approximativement), la maladie passe au stade 2. Au lieu d’entraîner un changement d’avis permanent, elle conduit à un blocage sur le dernier message entendu. D’après les études zépidémiologiques, cette forme touche surtout les gros consommateurs de réseaux zoziaux, les obézoziophiles. Les malheureux atteints de cette forme ne pensent plus qu’à cette dernière idée captée sur les RZ, ne parlent plus que de ça, et plus grave pensent détenir la vérité absolue. La forme la plus grave est marquée par une passion des explications complotistes. Le virus a été inventé en laboratoire, il est transmis par les ondes 5G ou les chemtrails dragonesques, etc.

Enfin, chez certains (5%), la maladie devient très grave (stade 3). Elle conduit à une surchauffe du cerveau autour de l’idée figée. Le cerveau fond et s’écoule par les narines, le premier signe est la perte de l’odorat. Cette forme a conduit les autorités à imposer un confinement strict de la population de l’ensemble du continent en attendant un traitement ou un vaccin.

Les grands zapothicaires et les médicamenteurs sont très divisés sur le traitement de la GOVIDe-69. A l’heure actuelle, deux grands écoles se distinguent, les uns croient que la panacée est un vieux médicament, la zydroxyzoroquine et les autres refusent d’en entendre parler. Les réseaux zoziaux sont des foires d’empoigne où les Govidiens du stade 2 sont les défenseurs les plus qu’acharnés de l’une ou l’autre des chapelles. Ils occupent tout l’espace, forçant les indemnes à se positionner. Le patient oublie de se nourrir, de se laver, d’uriner, de déféquer, une seule chose compte défendre sa dernière idée qui s’est fixée dans son cerveau. Le seul traitement sur, les endormir le temps que le virus les quitte. Nous parlons de sédation apaisante. Ceci peut prendre plusieurs semaines. En l’absence de cette prise en charge, il y a un risque de fuite cérébrale. A coté de la zydroxyzoroquine fort controversée, chacun y va de sa molécule ou de son remède de grand mère. Le bigzapo essaie de refourguer toutes ses vieilles molécules antivirales ou antifonte cérébrale, pour l’instant sans succès. Chaque azclepioz y va de son idée, vitamine de A à Z seule ou en combinaison, miel de chreques, comme le mal vient de ses animaux leur production pourrait guérir la maladie, ces tenant sont les zomézopathes. D’autres proposent l’amidon de patate, l’utilisation de remèdes de la leucémie ou utilisés en transplantation. On suggère même de fumer du tabac pour lutter contre la maladie. Une véritable cacophonie amplifié par la présence des stade 2 et la naïveté des stade 1 terrorisés à l’idée du stade 3. La vérité est que nous connaissons mal la GOVIDe-69. Nous apprenons avec le développement de la pandémie. Personne n’ose l’avouer de peur d’augmenter l’anxiété des zamoniens.

Les autorités zamoniennes en plus de la distanciation sociale, stratégie bien connue ici, essayent d’imposer la fermeture des réseaux zoziaux, mais ceci est impossible. Les RZ s’y opposent de même que la population. Il faut reconnaître que les propriétaires de RZ profitent du confinement pour s’enrichir en vendant à tour de bras, le plus important Zamazon est en passe de devenir le maître commerçant de la Zamonie. Aucun gouvernant n’ose imposer cette décision qui parait sage. Le plus opposé est le maire de USAtown qui dirige sa ville par bluebird, un RZ populaire, utilisant uniquement des messages de 69 caractères. C’est aussi un spécialiste des thérapeutiques alternatives comme le rayonnement lunaire haute dose. NOus avons déjà à déplorer quelques coups de lune mortelle.

Nous en sommes là. L’épidémie se répand, la fermeture des écoles, des universités, de toutes les zindustries non indispensables, si elle ralentit la diffusion, malheureusement n’empêche pas la multiplication des cas de stade 2. Ils embolisent totalement les RZ et saturent les services de sédation apaisante. La situation devient dramatique. D’autant plus que la GOVIDe-69 touchent les Grands Crofesseurs azclepiens, les nozels passés et à venir. ils deviennent complètement intoxiqués par l’importance que leur donnent les RZ. Eux qu’on interrogeait une fois par an et encore, ils deviennent omniprésents, virant des plateaux les sportifs, chanteurs et autres acteurs qui devaient donner leur opinion sur tout et surtout sur ce qu’ils ne connaissaient pas. Les zavants les remplacent et donnent leur avis sur la GOVIDe-69 qu’ils ne connaissent pas plus. Chacun oublie que la science prend du temps, même en Zamonie au temps des RZ. Tous nos spécialistes, pour alimenter leur addiction zoziophile, trouvent une nouvelle idée par jour sur la GOVIDe-69 à proposer sur les RZ. Ils croient tous connaître la vérité et passent leur temps à se battre sur l’usage ou non de la zydroxyzoroquine qui reste un sujet permanent. C’est une vraie cacophonie. Parallèlement à la GOVIDe-69, une nouvelle maladie apparaît la zinfodémique qui aggrave malheureusement les symptomes de la première.

Nous en sommes là de la pandémie. J’espère que vous ne serez jamais atteint de la GOVIDe-69. A coté de son nom scientifique, elle restera dans les annales comme la maladie qui rend khon.

Pour sortir de l’obsession govidienne, une petite suggestion musicale terrienne pour un dimanche matin en douceur.
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à GOVIDe-69

  1. Jean-Marc Bourdieu dit :

    Merci, pour tout, pour cet article qui nous a beaucoup fait rire au petit déjeuner avec mon épouse, et pour tous les autres qui m’aide à mieux comprendre la néphrologie et le reste.
    Permission de le diffuser ?
    Continuer et protéger vous.

  2. Mathilde3094 dit :

    Grandiose!!!!

  3. Catherine Mourey-epron dit :

    exceptionnel, merci cela à bien fait marrer mon équipe Govidienne adoptive actuelle

  4. Anahita dit :

    Génial j’ai hurle de rire 😂
    Merci pour cette hauteur ça fait du bien.
    Bon dimanche à vous

  5. La Loutre dit :

    Diztanziez vous des rézozozios ,et zoyez moins grédules !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.