L’encre coûte plus cher que le sang, le capitalisme est fou

Ce matin en parcourant mes flux RSS, je sais, je suis ringard, je tombe sur ce graphique avec cette légende « Capitalism is weird » (le capitalisme est bizarre).

Ce graphique fait le tour du web depuis un certain temps, j’y avais échappé jusque là. La plus vieille occurrence que j’ai trouvé, 2010. Je suis convaincu qu’il remonte au milieu des années 2000. L’année dernière a été produit une version plus design.

J’étais prêt à citer ce graphique dans un post futur voir à le tweeter. Je me suis retenu car j’étais gêné.  L’absence de sources pour les prix et le mélange de marques (redbull, HP, 3M) avec des termes génériques (vodka, crude oil, pénicilline, sang humain) m’ont dérangé. Ce qui a vraiment retenu mon clavier, c’est le sang humain. Je n’ai jamais vu transfusé de sang total. La pénicilline est un choix étrange car cet antibiotique n’est quasiment plus utilisé, il aurait été plus pertinent de choisir une autre molécule comme la ciprofloxacine par exemple. Dans les termes génériques comment choisir le prix?  Exemple stupide, la vodka diva premium qui peut atteindre 800 000€ la bouteille de 700 ml. Immédiatement vous voyez la stupidité de ces comparaisons.

J’ai essayé de faire le même graphique pour voir.

Prix produitLes prix sont en euro/ml, j’ai mis les valeurs en face des produits pour avoir une idée sur les prix réels.

Ce ne fut pas si facile. Pour le sang, en France, le prix est fixé par l’état. J’ai choisi de mettre le prix du sang total et du culot globulaire (concentré globulaire) en fixant le volume à 250 ml. Pour l’encre HP, ici. Pour la pénicilline, j’ai choisi la peni G, j’ai fait le calcul pour une resuspension dans 25 ml. Pour la Vodka et l’eau, j’ai choisi une marque et un distributeur au hasard. Je trouvais ridicule de comparer une matière première avec des produits manufacturés. J’ai abandonné le pétrole brut pour le gas oil en prenant un prix de 1,3 € au litre. Le plus difficile fut de trouver un équivalent du 3M PF-5030 qui manifestement n’existe plus. J’ai choisi un équivalent le PF-5060, impossible de trouver son prix sur le site de 3M. J’ai trouver un prix chez un synthétiseur, ce qui fait un prix très élevé. Je suis convaincu que le prix en commercial est moins important, si quelqu’un l’a. Pour le redbull, c’est ici.

J’ai des résultats un peu différent du graphique d’origine. Vous voyez que le produit transfusé, culot ou concentré globulaire, à le même prix au ml que l’encre HP. J’ai trouvé des encres HP 45 à 4,49 € pour 42 ml, soit 0,1 €/ml loin du prix du sang…

Ce genre de graphiques est totalement sans intérêt pour démontrer quoi que ce soit. Pas de sources, pas de date de création, c’est du vide. J’aurais pu trouver des produits chimiques qui coutent une fortune au ml. L’auteur compare n’importe quoi avec n’importe quoi et il en tire une conclusion comme « le capitalisme est méchant car l’encre coute plus cher que le sang ». Premièrement, c’est faux. Deuxièmement ce n’est pas ça qui rend le capitalisme immoral. La comparaison de choses totalement incomparables est ridicule. La caricature ne rend jamais service à la cause qu’on prétend défendre.

Nous sommes exposés à une montagne d’informations, une masse de données plus ou moins digérées nous arrivent facilement, parfois sans que nous n’ayons rien demandé. A partir de ça, des conclusions, des phrases percutantes sont dites, assénées comme des vérités. La magie d’internet fait le reste, reprise en tweets, en notes, post et autres murs, elles deviennent réelles. Le mantra de l’infaillibilité de l’intelligence collective fait que des informations fausses deviennent une réalité.

Il faut tenter de garder un esprit critique surtout quand nous est offert sur un plateau ce que nous avions envie d’entendre. On joue avec nos a priori pour nous faire accepter n’importe quoi. Le réseau devient une boucle d’amplification. Je crois qu’il faut savoir ralentir, prendre le temps d’analyser ce qui nous est présenté et croiser les sources avant de participer à l’agitation. Pour une fois, je l’ai fait.

Tourner sept fois ses doigts au dessus de son clavier avant d’écrire sur les réseaux devrait être la règle.

Les chiffres, les graphiques nous fascinent, la mise en chiffres, la production de belles infographies n’est pas synonyme de vérité. Demandez les sources, si elles ne sont pas citées et vérifiables, il y a un problème. Cette habitude de revenir à la donnée de base est inculqué par la culture scientifique. Pour cela, il est essentiel d’apprendre la démarche scientifique aux enfants, le plus tôt possible. Savoir critiquer et poser des questions sont à la base de la science.

Faire de la science, prépare le citoyen à affronter un monde qui n’est pas forcement bienveillant.

J’espère que vous aurez apprécié mon titre racoleur et mensonger…

PS: les prix de certains produits sont très fluctuants, donc les chiffres peuvent être que j’ai calculé peuvent être faux quand vous lirez cette note écrite le 11 février 2014.

Ce contenu a été publié dans Blog, Science, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à L’encre coûte plus cher que le sang, le capitalisme est fou

  1. Ping : Avant de reprendre une information, toujours la vérifier. | PerrUche en Automne

Laisser un commentaire