« Je renaîtrai » d’Anise Koltz

La poésie a des fulgurances, des évidences que n’aura jamais la prose. Je viens de découvrir un immense poète, Anise Koltz. Je viens de découvrir un des plus beaux et émouvants recueils de poésie que je n’ai jamais lu, « Je renaîtrai ».

Des poèmes sur l’écriture, la nature, l’amour, la mort, la vie…

La citation comme préface est un programme:

«La poésie est un rêve
fait à l’ombre de la raison»
Tomass Cesa

Angoisse de la mort, amour de la vie dans des poèmes brefs, ciselés comme des diamants. Les images s’imposent à nous, s’incrustent, les mots raisonnent, vous commencez par lire un poème, deux, trois et vous avez fini le recueil. Vous n’avez qu’une envie l’ouvrir à nouveau pour vous enivrer de la beauté simple de cette langue élégante.

Ici on touche à l’essence de la poésie, à l’essence de l’être, pas de chichi, pas de circonvolutions, du brut, pas de détours, droit au but. Il y a comme une urgence à dire, à faire trace, à semer une graine dans notre cerveau. J’aime ces poèmes, ils me parlent comme si ils n’avaient été écrit que pour moi.

Cette écriture dans son dépouillement est exceptionnelle, on se dit ça doit être facile car c’est facile à lire. Cette simplicité est si difficile à atteindre. Comme des haïkus qui n’en sont pas. Elle a quelques mots splendides sur la richesse du silence, découvrez les.

Je ne peux que vous dire: « Lisez ».

Le temps n’appartient qu’au temps
mais il m’arrive
que je me sente plus mortelle
un jour
qu’un autre
Les étoiles
Le ciel est devenu
un abîme de clarté
Toutes les étoiles
des juifs gazés
sont épinglés au firmament
Le désert
Le désert
un sablier
que nous avons oublié
de retourner
Dans mon corps
Dans mon corps de location
la mort naît
de ma vie
La page
La caravane de mes mots
traverse la page
désert blanc
sans repères
sans points d’eau
Je suis poursuivie par la mort
D’ elle provenait la lumière invisible
dont j’ apercevais le reflet
et qui me guidait dès l’ enfance
La poésie
La poésie
est la toxicomanie
de la parole
Ce contenu a été publié dans littérature, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à « Je renaîtrai » d’Anise Koltz

  1. Ping : Lectures de vacances | PerrUche en Automne

  2. Mabire Richard dit :

    Je viens de lire ce que vous avez fait partager . Merci à vous

Laisser un commentaire