Tiers payant généralisé, la pédagogie des opposants passe mal

Un dessin de Xavier Gorce, ce matin, qui illustre assez bien, soit le défaut de pédagogie des opposants, soit la mauvaise foi de l’auteur.

unnamedCe dessin, provocateur, pose des questions intéressantes sur le concept de médecine dite «  »libérale » ».

Totale dédicace à tous les « je suis Charlie » qui n’aiment pas la caricature.

Ce contenu a été publié dans Médecine humeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Tiers payant généralisé, la pédagogie des opposants passe mal

  1. C’est ce que j’ai toujours pensé

  2. C’est privilégié qui est de trop, et il faudrait trouver un autre terme que fonctionnaire, plus adéquat.
    Il est vrai que la médecine ne serait pas la même si un système socialisé n’avait pas rendu solvable la demande, et donc donné une forte dépendance avec l’Etat.

    il y a aussi cet article, excessif, mais qui dit quand même des choses importantes
    http://blogs.rue89.nouvelobs.com/matouk/2015/03/16/ces-medecins-profiteurs-indignes-de-la-secu-vache-lait-234354

  3. ucelli dit :

    http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air/videos/_vers_la_fin_de_la_medecine_liberale__16-03-2015_739893?origin=ftvsite_homepage%60

    Disclaimer: je ne suis pas concerné par la réforme .

    C dans l’air n’était pas mal à mon goût.
    De Kervasdoué n’était pas méchant. Il n’a pas toujours été tendre avec les docteurs.
    Il a rappelé aux vilipendeurs hautains des ces salauds de médecins riches libéraux que la remunération en France était (copié collé de Slate)

    « pour un généraliste français 2,1 fois le salaire moyen d’un Français, ce chiffre est de 3,5 aux Pays-Bas et de 3,7 en Allemagne.
    Pour un spécialiste, le revenu moyen est de x 3,2 en France, 4,5 en Irlande, 5 en Allemagne et 5,5 aux Pays-Bas. »

    http://www.slate.fr/tribune/64989/medecins-greve-pourquoi

    AU RU le généraliste est payé au nombre d’inscrits sur sa liste et pas au nobre d’actes.

    Cas clinique: quels sont les effets potentiels de ce système sur l’obtenetion de rendez-vous ?

    Au RU il y a des objectifs selon la prescription. Ca a du bon mais aussi du mauvais vu que le NICE ne peut pas être jugé exempt d’influence ££ de qui vous savez.

    J’ai eu (je suis un affreux libéral en clinique) à envisager une reconversion dans le public ou en cabinet (juste attendre et repasser concours PH puisque j’ai quitté le CHU il y 15 ans) , je me suis aperçu que les possibilités en salarié à l’hôpital ou en etablissement PSPH étaient bien plus interessantes que le libéral en repartant de zero (on me reprend mon ancienneté) .

    Comme d’habitude on oublie les charges. Même le représentant de ces salauds de libéraux dans C dans l’air , parlant de la reparation de rupture de l’Achlle à 80 euros , a oublié de dire qu’il fallait déduire la redevance clinique l’aide opératoire si il y a, le secretarait la secu, la retraite et je me demande ce qu’il reste. Et ça comprend les soins post operatoires.

    Je crois qu’une PTH est payée 450€ au chir , dont il faut faire les déductions susdites. Normal ?

    Ce que je vois autour de moi c’est que les libéraux que je connais travaillent dur et n’ont pas à rougir devant les PH (dont je fus fier de faire partie).

    Le ventre la tête et les membres , il n’y a pas une fable la dessus ?

    A part ça je ne sais pas le vrai du faux dans les dysfonctionnements du paiemnt en cas de 1/3 payant complet.

    CE que je vois c’est que ce n’est pas ça la reforme juste . UNe grande partie de la population n’a pas un besoin evident du 1/3 payant. Une rfande partie au moins de ceux qui en ont besoin ‘ont déja . Avec un pourcentage inconnu de C ou CS non payés parce que les droits ne sont pas à jour etc… Toujours râlant mais quels sont les chiffres ?

    La vraie justice serait que les des antalgiques ne soient pas remboursée en medicament s de confort et que le remboursement ne soit pas que de 60-70% (hors ALD) La mutuelle faut la payer. Et les protheses dentaires c’est pas plus du luxe que les lunettes. Ce que ça me coute à moi, m’effraie pour les autres. L c’est une reforme un peu demago a peu de frais puisque la secu continuera de ne pas rembourser des choses qui le sont ailleurs où ils n’ont pas la meilleure medecine du monde notamment.

    Et que l’on arrête de rembourser des tonnes de medicaments inutiles.

    Disclaimer: je ne suis pas concerné par la réforme .

  4. societe2 dit :

    Une donnée rarement citée : pour un poste de fonctionnaire, il y a entre 100 et 5000 candidats. Pour un poste de médecin libéral, il y a 0,1 candidat. Comment expliquer ce différentiel ?

    • PUautomne dit :

      Salut dominique,
      Concernant ta comparaison, elle est un peu approximative car tu prends tous les concours fonctions publiques avec des niveaux très différents. La bonne comparaison avec celle du médecin libéral est de prendre les concours à même niveau d’études. ON peut prendre le concours de PH et voir que nombreux sont les postes vacants de PH dans les hopitaux généraux, alors que c’est du fonctionnariat. Si tu trouves que c’est trop restrictif prend les concours d’agreg et tu tombes sur des ratios qui sont de l’ordre de 1/10 ou 1/20 http://www.education.gouv.fr/cid84004/donnees-statistiques-des-concours-agregation-session-2015.html. Bien loin des chiffres que tu cites.
      Après j’ai du mal avec le concept de poste de médecin libéral, par définition si c’est libéral il ne peut y avoir de poste. J’aimerai avoir les sources de tes chiffres. Ensuite le concept de reprise de patientèle/clientèle m’a toujours paru bizarre, mais c’est un autre débat.
      Amitiés

  5. Marc dit :

    je comprend le point de vue du dessinateur. La CMU « solvabilise » bien les patients « pauvres » et leur permet de consulter. Si problème d’accès au soin il y a pour des raisons « économique » il suffit d’augmenter les plafonds d’accès à la CMU. Dans ce cas, c’est l’état qui « fait le banquier » en solvabilisant le patient. Dans le cas du tiers payant généralisé, c’est la trésorerie du médecin qui « fait le banquier » en attendant d’être payé, et qui « paye » si le patient, finalement, n’avait pas les droits requis. La mutualité promet ‘1% d’impayés seulement » aux médecin avec un système « sécurisé ». Je me demande quel fonctionnaire accepterait que « 1% » de son salaire seulement » ne lui soit pas payé. la rémunération des médecins est très en dessous de ce qu’elle est dans les autres pays d’Europe. Cela pousse quelques uns d’entre nous à reprendre des études de langues……
    personne ne dit que les garagistes sont des « salariés » des assurances qui payent les réparations des voitures ‘assurance voiture obligatoire, comme l’assurance sociale, je vous rappelle). je ne comprend pas pourquoi on fait ce type de procès aux médecins.

  6. Gélule dit :

    Je vais répondre de mon point de vue de MG secteur 1. C’est vrai nous ne sommes pas de vrais libéraux, c’est vrai aussi que nous ne sommes pas de vrais fonctionnaires. Nous avons les inconvénients des deux, gestion d’entreprise et mauvaise protection sociale d’un côté, poids de l’administratif public et main-mise des ARS de l’autre. Dominique avait déjà expliqué pourquoi nous salarier (et donc, faire de nous de vrais fonctionnaires) serait financièrement impossible http://www.atoute.org/n/Le-beurre-l-argent-du-beurre-et-la.html.

    Quant à Xavier Gorce, j’ai arrêté du mal à rire de ses dessins depuis celui sur les violences conjugales.

    • PUautomne dit :

      Comme, je fais partie de la caste des fainéants, je ne peux pas comprendre vraiment ce qu’est travailler. Comme, je suis spécialiste, je ne peux pas comprendre ce qu’est le soin de premiers recours. Je ne peux donc pas répondre à la réponse.
      Concernant Gorce, j’aime son humour, son irrévérence, sa manière de s’attaquer à tout. Ce n’est pas pour rien qu’il est en dernière page du monde ou à l’intérieur plutôt qu’en première comme le Plantu qui lui ne risque pas de blesser grand monde.

      • Gélule dit :

        Euh, tu réponds à quoi exactement dans ton premier paragraphe ?!? Où ai-je parlé de fainéants et où ai-je parlé du 1er recours ?!? Tu parlais en commentaire du dessin de la notion de « libéral » qui est il est vrai relative, je répondais à ça sans attaquer qui que ce soit et je ne pensais pas m’être mal exprimée…
        Quant à l’irrévérence, faut croire qu’elle a ses limites (surtout quand on lit les justifications de l’auteur), mais je faisais référence à un dessin précis, celui sur les violences conjugales, pas celui auquel tu fais référence dans ta note.
        Bon ben désolée qu’on se soit si mal compris.

        • PUautomne dit :

          Comme argumentaire tu donnes l’article du bon Dr Dupagne, je réponds en reprenant ses arguments qui expliquent que si la médecine en France ne va pas bien, c’est la faute à la caste des Fainéants qui guide dans l’ombre et mal les pauvres ministres. J’imaginais que tu adhérais à l’article dans son ensemble.

  7. Ecig dit :

    La généralisation du tiers payant est-elle réellement une problématique pour les médecins ? Pour les spécialistes ? Quels sont les arguments avancés par les opposants au projet de loi ?

    J’ai du mal à comprendre cette aversion pour un système qui existe déjà depuis longtemps et qui fonctionne relativement bien.

Laisser un commentaire