La warfarine après un AVC associé à une FA, c’est une bonne idée

image

L’utilisation de la warfarine dans ce contexte réduit la survenue d’événements cardiovasculaires majeurs, mais aussi le risque mourir. Anticoaguler les patients ayant présenté un AVC et une FA est une bonne pratique clinique dans la vraie vie et pas uniquement dans le monde merveilleux des essais cliniques. Merci au BMJ pour cet excellent papier.

http://static.www.bmj.com/content/bmj/351/bmj.h3786/F2.large.jpg?width=800&height=600

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La warfarine après un AVC associé à une FA, c’est une bonne idée

  1. Doudou13314682 dit :

    Anticoagulé par la warfaine selon le protocole >>par la fluindione vaguement

Laisser un commentaire