Aliments riches en sel et en potassium

Deux petits visuels traduits des documents du CKD pathway canadien. Ces listes ne sont pas exhaustives et doivent s’accompagner idéalement des conseils d’un professionnel en diététique.

Les aliments riches en sodium doivent être évités par les personnes avec une hypertension artérielle et une insuffisance cardiaque.

aliments riches en sels

Les aliments riches en potassium sont à limiter ou à éviter chez les personnes avec une maladie rénale chronique et un débit de filtration altéré. Le régime est à adapter à la valeur du potassium dans le sang (kaliémie). Le régime limité en potassium est indiqué chez des patients prenant des médicaments limitant l’élimination du potassium surtout en présence d’une insuffisance rénale.aliments riche en potassiumLes médicaments augmentant le potassium sont les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (en DCI X-pril), les sartans, les bêta-bloquants (X-olol), les anti-inflammatoires non stéroïdiens, trimethoprime – sulfamethoxazole (bactrim), les diurétiques épargneurs de potassium (spironolactone et amiloride), les antifongiques (fluconazole), les héparines.

Les aliments riches en potassium sont à consommer en cas d’hypokaliémie (manque de potassium dans le sang).

Ce contenu a été publié dans Néphrologie, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Aliments riches en sel et en potassium

  1. Al. Pedrinha dit :

    Il y a des décennies une lettre au Lancet, par des britanniques, que je n’ai pas été capable de rencontrer, disait petite étude à l’appui , je pense, que pour prescrire des bananes pour maintenir ou aumenter la kaliémie, l’inité de prescription devrait être non pas un nombre de bananes, mais un nombre de mètres de bananes. Et en unité métrique en plus !
    Maintenant, peut être que les tables de composition des aliments sont faites avec des bananes broyées peau incluse ?
    J’aimerais retrouver cette lettre….

    • PUautomne dit :

      On estime le poids d’une banane sans peau à 100 g. 100 g de banane apporte 358 mg de potassium soit 9 mmol de potassium ce qui correspond à 690 mg de KCl.
      Ce qui correspond à une gélule de Diffu K 600mg.
      Pour un insuffisant rénal, l’apport en banane est de façon certaine un apport important en potassium à ne pas négliger. Chez un patient sans insuffisance rénale, il n’y a strictement aucun problème.

  2. Yoyo dit :

    Bonjour PUautomne,
    Tout d’abord félicitation pour ce blog que je viens de découvrir et qui m’a l’air excellent.
    Je suis étudiant en DCEM4 et j’ai une question de néphrologie, je m’excuse de la poster ici mais je n’ai pas trouvé l’endroit approprié et suis pourtant sûr que vous pourrez m’aider : devant une hyponatrémie hypo-osmolaire, on évalue le secteur extra-cellulaire pour en connaître la cause. Or dans le Collège de Néphro, il est dit que si le SEC est normal, il s’agit d’un apport hydrique en excès (SIADH, hypothyroïdie, potomanie etc) : comment peut on avoir de l’eau en excès sans signes d’hyperhydratation extra-cellulaire (oèdèmes etc)?
    Je m’excuse de polluer les commentaires avec cette question mais je vous serais très reconnaissant si vous pouviez m’éclairer là dessus.

    • PUautomne dit :

      Je vais répondre avec mes notes pour la natrémie en mode d’entrée http://perruchenautomne.eu/wordpress/?p=2991 et la note d’avant qui fait un peu de physiologie. Pour la problématique de pourquoi quand on accumule de l’eau on a pas d’oedème, c’est que l’eau s’accumule surtout dans le secteur intracellulaire. Pour avoir des œdèmes on estime qu’il faut au moins une augmentation du SEC de 3 à 4 litres. Si vous buvez de l’eau ou si vous perfusez du G5 l’eau va se repartir 600 dans le SIC et 400 dans le SEC pour avoir. Pour accumuler 4 litres dans le SEC il faut donc apporter 10 litres d’eau ou de G5, ce qui va correspondre à une natrémie de 112 mmol/l en général c’est dur d’en rajouter. C’est pourquoi que devant une hyponatrémie si il n’y a pas d’œdème c’est un SIADH. Ce qui entraine une augmentation du sec c’est l’eau salée, on simplifie pour dire le sel. Sinon voici le basique de la répartition des perfusions http://perruchenautomne.eu/wordpress/?p=3016 J’espère avoir répondu à la question.

  3. Yoyo dit :

    Je vous remercie grandement, vos notes sont très pédagogiques. Bonne continuation

  4. Ping : Une fiche pour les patients après la consultation avec le néphrologue | PerrUche en Automne

  5. Ping : Du sel sur Mars ou comment évaluer les apports sodés | PerrUche en Automne

Laisser un commentaire